MASH-MOI ÇA VERT

Nous les apprécions, le grand cinéma des catastrophes naturelles, les arts visuels aux couleurs d’apocalypse… Des images qui, avec le filtre de la dystopie, illustrent un monde rendu invivable en raison de nos négligences environnementales. Si, durant cette pandémie, grand nombre de films traitant d’épidémies ont eu le vent en poupe, la création mashup s’en est aussi trouvée particulièrement prolifique ! Cette programmation, « Mash moi ça vert », témoigne de cette effervescence créative, autant que du lien entre Covid-19, dérèglement climatique et désastres écologiques. Quand l’ironie, dans certains films mashup, souligne la nature excessive de nos réactions en temps de crise virale, la gravité, dans d’autres, montre comment les enjeux environnementaux ont pu être largement minimisés. Entre démonstration d’une nature qui reprend ses droits et “recyclage” d’œuvres cinématographiques, la réalisation mashup questionne nos responsabilités.


UNE PROGRAMMATION DE 44 mn

Evil League d’Antonio Maria Da Silva pour Greenpeace / 2017 / France / 1mn28

Qui sont les vrais vilains capables d’anéantir la planète ?


Vous êtes ici de Natacha Seweryn et Benoit Forgeard / 2020 / France / 3mn24

L’art de poétiser, en chanson, la traçabilité aussi permanente qu’anxiogène de Google Earth.


Wes Anderson’s Social Distancing de Luiz Azevedo / 2020 / Royaume-Uni / 2mn28

Les mythiques personnages de Wes Anderson ne sont pas toujours très Covid-friendly…


How to wash your hands de Luiz Azevedo / 2020 / Royaume-Uni / 2mn54

Pour une fois que les hypocondriaques, les criminels et les hallucinés du grand écran sont de bon conseil !


Irréprochable de David Rinaldi / 2020 / France / 2mn11

Il y avait-il seulement une case « MacDrive » dans son attestation de déplacement ? Daniel Day Lewis aurait peut-être dû s’en assurer…


Marcel sur Didier Raoult, Agnès Buzyn, Yves Lévy et la Chloroquine de Marcel Dubreuil / 2020 / France / 9mn41

Quelques mèmes glanés sur le web, des images tirées de nos médias télévisés « préférés », un récit mordant et voilà de quoi débattre sur cette pandémie.

(les propos tenus sont polémiques et discutables. Ce film doit donc impérativement être accompagné par un débat avec la salle. Sinon, il vaut mieux le mettre de côté)

Le Suicide des Animaux de Patrick Bouchitey / 2019 / France / 2mn41

En 2020, l’empathie s’ajoute en post-production.


Angelo Badalamenti: Twin Peaks Theme – Cats & Friends Choir de Florent Ghys / 2019 / Etats-Unis / 4mn54

Opéra pour miaulements stridents et bêlements charmants.


Le vert au cinéma de Luc Lagier / 2019 / France / 5mn42

Vert extraterrestre, vert futuriste, vert forêt, vert militaire, etc. Avec le Mashup, les 50 nuances de verts sont vraiment TRÈS sombres.


Les mots bleus de Julien Lahmi / 2020 / France / 10mn18

Ce sont des mots bleu-verts que nous devrions susurrer à notre reine mère, la Terre. Une vision fantasmagorique de la « splendeur » du virus pandémique.