Petit préambule sur l’engagement !

Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient….

Vous verrez du pays qu’ils disaient.

Pour toute une génération, que dis-je ? Car le monde est bien fait ! Pour plusieurs générations, cette citation évoque naturellement la silhouette d’un légionnaire bigorné par les irréductibles gaulois, faussé de plusieurs chicots, yeux au beurre noir, armure esquintée et tout le système solaire tournoyant autour de sa tête. Se plaignant avec une ironie non teintée de la belle démagogie de l’autorité qui vendait l’occupation romaine en Gaule comme une promenade de santé !

Et Goscinny de s’être inspiré du fameux slogan colonialiste du ministère de la guerre dans les années 30 “Engagez-vous, rengagez-vous dans les troupes coloniales”. Cela vend-il du rêve ? Aujourd’hui, j’en doute ! A l’époque oui. Sûrement tout autant que l’efficace portrait de l’Uncle Sam d’outre-Atlantique pointant de son doigt YOU, jeune patriote américain prêt à tous les sacrifices pour défendre ton pays ! Prêt à t’engager !  

Car la notion d’engagement, c’est fort, ça dit quelque chose, c’est posé là. Ça n’implique pas des paroles en l’air. Car s’engager c’est avant tout engager une nouvelle vie. Faire une promesse sur le long terme. Donner de soi pour quelque chose en laquelle on croit ! S’engager c’est y aller sans gager. Arrêter de parier sur l’avenir et prendre un tournant à 180 degrés.

Et si le verbe “s’engager” ça invoque dans l’imaginaire avant tout quelque chose de militaire, l’enrôlement volontaire pendant les guerres, les pieds nickelés du début 20ème ou, plus moderne, le site de l’armée de terre française sobrement (mais efficacement) appelé “sengager.fr”, l’engagement c’est avant tout prendre la décision de participer à quelque chose qui nous tient à cœur. Un droit qui devient un devoir. On s’engage car c’est nécessaire ! En amitié, en amour (les anglais n’auraient-ils pas appelé “fiançailles”, “engagement” ?), de façon militante ou tout simplement en répondant présent quand on a dit qu’on le fera. Un oui maintenant, pour un oui plus tard !

Je conclurai mon petit speech avec la seule citation qui vaille vraiment le coup car elle nous vient en exclusivité de notre reportaire sans frontières préféré, PPDA ; “Si vivre c’est agir alors s’engager c’est construire sa vie” c’est construire l’action !

Et quel meilleur moyen de construire sa vie que en créant ! Alors engagez-vous les enfants et rengagez-vous pendant que vous y êtes ! 

Solweig Cicuto

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *